11 nov. 2017

La Formule de Dieu


Résumé :
Printemps 1951, deux espions de la CIA épient une rencontre de la plus haute importance entre David Ben Gourion, « premier » Premier Ministre de l'État d'Israël, et Albert Einstein. L'objet de leur discussion : l'obtention de l'arme nucléaire par le jeune état juif et l'existence de Dieu. (Babelio)

Mon avis : 

Le journaliste Portugais José Rodrigues DOS SANTOS est une célébrité dans son pays puisque c'est le fameux présentateur du JT de 20h le plus regardé du Portugal. Par contre, son métier de journaliste politique et d'investigation l'a embarqué dans l'aventure de l'écriture des polars, des romans historiques et scientifiques.
José Rodrigues DOS SANTOS 

J'ai lu pour vous son roman culte " La Formule de Dieu". Déjà le titre est très intrigant, c'est la première accroche que j'ai eu avec ce livre. Avant de le lire, je me posais la question, pourquoi DOS SANTOS a choisi un tel titre ?
En découvrant les premières pages qui mettent en scène une rencontre assez mystérieuse entre le premier ministre Israélien BEN GOURIOUN et le scientifique Albert EINSTEIN. Une rencontre qui était mise sur écoute par des agents de la CIA pour déchiffrer l'échange assez intéressant entre les deux hommes. L’homme politique rappelait au scientifique ses origines "juives" et sa redevance envers l'état d’Israël. Les exploits scientifiques et le fait de détenir l'arme nucléaire étaient et le sont toujours d'ailleurs le secret de la domination du monde. Malgré, la relation de parrainage entre les Etats-Unis et Israël, les Israéliens n'hésitent pas à faire la concurrence aux Américains pour les dépasser sur le plan scientifique et militaire pour pouvoir diriger la région du Moyen Orient.

Ce que j'ai aimé :
J'ai bien aimé le fait que l'auteur nous offre un voyage extraordinaire à travers les aventures de son héro professeur NORONHA (un héros qu'on retrouve dans plusieurs romans de l'auteur). On se retrouve dans un roman à la fois scientifique, historique et policier. J'ai beaucoup appris à propos de la science nucléaire et les travaux de EINSTEIN (surtout en fin de carrière). 

Ce que j'ai moins aimé :
Il y a certainement beaucoup d'informations scientifiques dans ce roman mais parfois l'auteur en fait trop. Il y a des passages assez lourds qui ne donnent pas envie de continuer la lecture. Le fait de raconter les théories scientifiques en détails pour les rendre plus clair ne facilite pas la lecture de ce roman surtout aux non passionnés de la science physique. 
Je n’ai pas aimé aussi la fin du livre qui a viré vers le BIG CRUNCH un événement qui donnera fin à ce monde avec la disparition de la matière etc. Une fin un peu surréaliste qui nous éloigne du réalisme romanesque. 
Enfin ceci reste un avis personnel (je n’aime pas trop quand un roman historique vire vers la fiction exagérée)
Globalement, le roman était vendu à plus de 2 millions d’exemplaires dans le monde. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Facebook

Suivez-moi sur Twitter